HISTOIRe 
du mont ti-basse

Souvenirs d'hiver

Un peu partout
Un peu partout

Dans les années 30, c'est un peu partout que les pionniers de Baie-Comeau pratiquaient des sports de glisse dans la ville. Sur la photo, on aperçoit des skieurs derrière le moulin de l'usine à papier (QNSP).

press to zoom
Le p'tit gars de Baie-Comeau
Le p'tit gars de Baie-Comeau

Même le jeune Brian Mulroney, futur Premier Ministre du Canada, affectueusement surnommé « le p'tit gars de Baie-Comeau » s'adonnait au ski dans les rues du quartier Champlain dans les années 40.

press to zoom
Au Long House du Colonel
Au Long House du Colonel

Plusieurs se rassemblaient « au Long House », le chalet du Colonel McCormick près de la rivière aux Anglais » pour y faire une excursion de ski organisée par M. Gerry Arsenault que l'on peut apercevoir en tricoté blanc au centre-avant de la photo.

press to zoom
La côte Laval
La côte Laval

À la fin de la seconde guerre mondiale, la ville recrute M. Maurice Leblon comme nouveau directeur des sports. Ce dernier était « un véritable sportif tout frais sorti de l’armée où il avait servi [...] comme commando et parachutiste ». L'image illustre les premiers cours de ski alpin à Baie-Comeau donnés par M. Leblon sur « la côte Laval ». Cette piste fut utilisée par les amateurs de glisse entre 1945 et 1960.

press to zoom
Sur la route du quai
Sur la route du quai

De 1947 à 1955, les résidents de Baie-Comeau pouvaient skier « près des camps de Québec Logging Corporation » sur la route du quai (i.e. avenue Cartier). On aperçoit sur la photo le « Le chalet des skieurs » aux abords des pistes situées près de ce qui est aujourd'hui la station de pompage du Parc des Pionniers.

press to zoom
Sur la route du quai
Sur la route du quai

En mars 1947, deux « skieuses photographiées en aval de la remontée mécanique. En arrière-plan, on aperçoit deux des bâtiments de Quebec Logging Corporation qui seront démolis à l’été de cette même année. »

press to zoom
Le Ski-Tow du quai
Le Ski-Tow du quai

Le Ski-Tow du Chalet des débardeurs, situé au nord du quai, vit le jour de 1957 à 1962 notamment grâce à des passionnés de ski qui « souhaitaient une montagne plus sportive. »

press to zoom
Le premier chalet du Mont Ti-Basse
Le premier chalet du Mont Ti-Basse

En 1961, « le directeur des sports de

press to zoom
Photo 48
Photo 48
press to zoom
Photo 61
Photo 61
press to zoom
Photo 68
Photo 68
press to zoom
Photo 90
Photo 90
press to zoom
1/2
1.png
Qui est donc ce fameux Ti-Basse

Notre mont porte fièrement, depuis 1963, le nom de Pierre « Ti-Basse » Saint-Onge, montagnais de la région de Shelter Bay (Port-Cartier) dont le père, Dominique Ti-Basse Saint-Onge, est reconnu pour avoir vécu jusqu’à l’âge vénérable de 110 ans !

C’est aux alentours de 1915 que Ti-Basse entra dans l’histoire,  lorsque le Colonel Robert McCormick  (fondateur de Shelter-Bay en 1915, mais également de Baie-Comeau en 1936) se perdit en forêt avec son compagnon de voyage alors qu’il explorait la région en vue d’y faire de l’exploitation forestière… Projet qui donnera éventuellement naissance à la ville de Baie-Comeau, une vingtaine d’années plus tard.